Formation Chef de bord

L’aviron est une activité physique de plein air qui engage d’importants moyens matériels et humains. Qu’elle soit de loisir ou de compétition, elle n’est pas sans risque, même si les accidents sont extrêmement rares. La liberté est une notion indissociable de la pratique de notre activité selon l’AMP. Elle passe par la sécurité de tous et par la responsabilité de chacun.

Tout le bon fonctionnement de notre club s’appuie sur eux, les chefs de bord. Ils sont la clef de voûte du système. En effet, sans chef de bord, un bateau ne sort pas, que ce soit une quatre barrée, une double ou une solo. Il s’agit d’une règle nationale dont l’application est régie par les autorités maritimes.

Etre chef de bord, C’est donc plus de possibilités de sorties. C’est pouvoir organiser une sortie en mer quand on le souhaite, moyennant le respect des règles du club et de navigation.

La formation de chef de bord

Pour devenir chef de bord, il faut suivre une formation interne au club qui permet de tout connaître sur l’environnement marin, la météo, le matériel, la sécurité.

A qui s’adresse cette formation ?

Sur la base du volontariat, toute rameuse ou rameur se sentant en son âme et conscience suffisamment mûr et expérimenté pour prendre en main une sortie de A  à  Z peut envisager de suivre cette formation.  Aucun diplôme n’est nécessaire. Il s’agit d’une formation interne au club.

Il est obligatoire d’avoir au moins un an de pratique de l’aviron de mer dans notre zone de navigation. Pour autant, la formation peut être suivie préalablement mais la validation ne pourra être faite qu’après cette année de présence et pratique.

Par ailleurs, même si le Chef de Bord n’est pas obligatoirement le barreur, lors des sorties qu’il encadre, il est indispensable qu’il dispose d’une expérience et d’une compétence reconnue en la matière. En cas de nécessité, une formation complémentaire, spécifique, sera dispensée, de façon à acquérir une assurance et une maîtrise suffisantes.

Modalités pratiques

Nous organisons deux sessions  de formation par an (en principe, mais cela dépend du calendrier général de l’année et du nombre de candidats), situées généralement au printemps et à l’ automne.

Une session de formation complète c’est un ensemble de  trois modules (de 3 heures minimum, voire « la demi-journée » pour simplifier), selon un agenda qui tient compte des disponibilités des « postulants »,  mais aussi et surtout des formateurs, bénévoles. Les séances ont lieu le samedi après-midi ou éventuellement en soirée.

Il est possible de se former progressivement, en s’inscrivant pour un module seulement, puis pour les autres ultérieurement, mais il est tout de même préférable de suivre la formation complète, dans sa continuité. Il n’y a pas d’ordre imposé spécifiquement entre ces divers modules, mais leur ordonnancement est logique et permet de revoir les notions acquises précédemment.

Suivre la formation est aussi possible, et même conseillé, pour les « anciens » chefs de bord, comme réappropriation des règles et remise à niveau.

A l’issu de la formation

L’aptitude des candidats est validée, une fois la formation suivie et qu’ils se sentent prêts, non seulement pour l’examen mais par l’acquisition d’une expérience qu’ils estiment suffisante pour assumer pleinement le rôle et la fonction de Chef de Bord (avec la responsabilité liée).

Cette aptitude est jugée non pas par les formateurs en tant que tels, mais par les « examinateurs » du club, eux mêmes bien entendu Chefs de Bord. L’examen (un véritable supplice pour les neurones !) consiste en :

  • un petit QCM (Questionnaire à Choix Multiple), permettant d’évaluer les connaissances acquises ;
  • une sortie (sous contrôle d’un examinateur) en tant que Chef de Bord.

Il va de soi que parfois, l’examinateur ou les autres membres de l’équipage, en tant que complices, se livrent à des activités « piégeantes » pour l’apprenti Chef de Bord (installation des sièges, nombre de gilets, installation des avirons…)

Et, comme pour tout examen « digne de ce nom », le succès est ponctué de l’obtention du diplôme si convoité de Chef de Bord !

Différents cas de figure peuvent se présenter :

  • Le candidat bien connu des anciens formateurs et du Bureau, est une personne qui sort souvent, sachant bien barrer et ayant même éventuellement déjà eu l’occasion d’encadrer des nouveaux…
  • Ayant besoin d’être rassuré, conforté dans son projet de Chef de Bord, le candidat demande à être évalué sur le terrain par l’un des Examinateurs.
  • Sortant peu, ou mal connu des formateurs, examinateurs ou du Bureau, le candidat peut se voir demandé par le Bureau une nouvelle évaluation de ses capacités par l’un des examinateurs sur 1 ou 2 sorties.

Dans tous ces cas de figure, la règle de base ne souffre aucune dérogation : l’admission du candidat en tant que Chef de Bord reste soumise aux mêmes règles, avec l’examen final théorique comme pratique.

Les modules de formation

Module A

    • Présentation de la formation Chef de Bord dans son contexte.
    • Les engagements du Chef de Bord, sa responsabilité (la Charte)
    • Le matériel (les bateaux et leur armement), le vocabulaire.
    • La règlementation, la sécurité.

Documents Module A  (Charte / Matériel / les règles de sécurité)

Module B

    • Connaissance du plan d’eau (chenal, périmètre autorisé, balises, signalisation maritime).
    • Initiation à la Météo, aux phénomènes marins (marées, etc)
    • Connaissance des sites et points caractéristiques du Plan d’Eau (les cailloux, les balises, etc).

Documents Module B (Plan d’Eau / Météo_Marées / Points Caractéristiques du Plan d’Eau)

Module C

    • Rôle et tâches du Chef de Bord (avant, pendant, après la sortie).
    • Déroulement d’une Sortie
    • Exercice Pratique

Document Module C (Module C)